Quelle est la température idéale pour dormir ?

Mis à jour le 01 décembre 2023

Pour bien dormir, la température de la chambre à coucher est un élément à ne pas négliger. En effet, certains troubles du sommeil sont directement liés à la température de la pièce. Alors, à quelle température régler le chauffage pour dormir de manière confortable ? Dans cet article, découvrez les réponses de la science à ce sujet, ainsi que des conseils pour maintenir un climat de sommeil idéal hiver comme été.

température idéale chambre

La température idéale de la chambre pour dormir

Pour passer de bonnes nuits, votre chambre à coucher ne doit être ni trop froide, ni surchauffée. Selon l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance, la température idéale se situe entre 18 et 19°C. Si elle peut varier de quelques degrés d'un individu à un autre, elle ne doit pas être inférieure à 16°C, ni dépasser 21°C.

 

Quel est l'impact de la température sur le sommeil ?

Les cycles du sommeil sont régulés par le rythme circadien, qui est une sorte d'horloge interne du corps humain. Nichée au coeur du cerveau, cette horloge biologique envoie un signal quand il est temps de manger ou de dormir. Le rythme circadien est synchronisé grâce à plusieurs agents extérieurs, parmi lesquels l'exposition à la lumière, l'activité physique et la température extérieure.

Grâce à l'horloge circadienne, la sécrétion de mélatonine – l'hormone du sommeil – augmente avant le coucher, ce qui contribue à l'endormissement. Pendant le sommeil, la température corporelle diminue jusqu'au petit matin, puis remonte durant la journée. Maintenir une température basse dans sa chambre permet alors de signaler au corps que l'heure du coucher approche.

Calculez l'heure idéale pour se coucher

Pourquoi dort-on mal dans une chambre trop chaude ?

Toute personne ayant dormi dans une chambre surchauffée sait à quel point il est compliqué de trouver le sommeil. En effet, lorsque la température de la chambre est trop élevée, notre corps a du mal à réguler sa température, ce qui entraîne de l'inconfort. Il est donc plus difficile de s'endormir, et nous sommes plus susceptibles de nous réveiller pendant la nuit.

Durant les premières heures de sommeil, les mécanismes physiologiques qui assurent la thermorégulation corporelle ne fonctionnent pas aussi bien que pendant l'éveil. L'exposition à des températures élevées entraîne alors une perturbation du sommeil, traduite par une hausse des réveils nocturnes, une baisse du sommeil à ondes lentes, et un sommeil paradoxal fragmenté.

S'il faut limiter le chauffage dans la chambre, dormir dans une pièce trop froide peut aussi causer de l'inconfort. Le corps cherche à produire de la chaleur pour se réchauffer, ce qui demande une énergie supplémentaire, loin d'être propice à l'endormissement ou à un sommeil de qualité.

 

La température recommandée pour une chambre de bébé

D'après les recommandations du Ministère de la Santé, la température idéale d'une chambre de bébé doit être comprise entre 18 et 20°C. En effet, la régulation thermique d'un nouveau-né est beaucoup moins efficace que celle d'un adulte, et les pertes de chaleurs se produisent plus facilement.

Une chambre trop chauffée peut augmenter le risque de mort subite du nourrisson (MSN), tandis qu'il sera plus compliqué pour le bébé de maintenir son corps à bonne température dans une pièce froide. Pour savoir si votre enfant a trop chaud ou trop froid, vous pouvez toucher sa nuque. Si elle est moite et humide, c'est qu'il a trop chaud. Si elle est froide, c'est que bébé a froid. En plus de la nuque, les cuisses et le ventre sont de bons indicateurs pour connaître la température d'un nourrisson.

 

Conseils en cas de fortes températures dans votre chambre

Lorsqu'il fait trop chaud, trouver le sommeil peut être compliqué. Voici quelques conseils pour maintenir une température idéale dans votre chambre et dormir sans souffrir de la chaleur en été :

  • Laisser les volets fermés durant la journée pour conserver la fraîcheur dans votre chambre à coucher ;
  • Ouvrir les fenêtres la nuit pour créer un courant d'air ;
  • Dormir si possible au rez-de-chaussée, la chaleur ayant tendance à monter ;
  • Installer un ventilateur ou un système de climatisation ;
  • Prendre un bain chaud une heure ou deux avant d'aller vous coucher, car cela permet de stimuler le système de thermorégulation du corps ;
  • Utiliser un bon matelas avec des matériaux respirants, ainsi que des draps, une couette et un oreiller qui favorisent la circulation de l'air.

En plus de ces conseils, vous pouvez mieux dormir en aidant votre horloge biologique à bien fonctionner. En effet, certaines habitudes favorisent le sommeil, comme se coucher toutes les nuits à la même heure, éviter la caféine et l'alcool avant de s'endormir, ou encore dormir dans une chambre calme et sombre.

À propos de l'auteur

romain bellon

Romain Bellon

Responsable des contenus

Romain est le responsable des contenus chez Sleeps. Passionné par le sommeil et le bien-être, c’est également le rédacteur principal en charge des tests et des comparatifs de matelas. Lire plus